top of page
Rechercher

Le yoga mental

J'ai proposé ce moment de yoga pendant le stage Encre et Ancrage du 1er au 2 avril 2023.

Je partage cette pratique selon les indications données par André Van Lysbeth.


Tratak


Tratak est un exercice de concentration qui se pratique les yeux ouverts, c’est l’exercice de base pour acquérir la concentration et contrôler les vagues ou les ondes mentales.


Il ne s’agit pas d’un exercice réservé aux seuls débutants ou à abandonner dès qu’on progresse un peu mais bien d’une technique de base à inclure dans sa pratique quotidienne. Et c’est là toute la difficulté du yoga mental : persévérer !

Il n’est guère intéressant et profitable de faire Tratak à l’occasion ou pendant une courte période, c’est à l’endurance qu’il faut s’y atteler !


À quoi faut-il penser pendant Tratak ? À rien ! C’est-à-dire qu’il suffit de bloquer le regard et le mental sur un petit point de fixation sans laisser d’autres pensées faire irruption dans le mental. On a le droit d’observer les variations de l’image elle-même à mesure que le temps s’écoule. Si c’est un point noir sur une feuille de papier scotchée au mur, on regarde le point et on ne pense à rien d’autre, le point deviendra après quelques temps de Tratak plus net, puis se troublera un peu pour redevenir plus net et ainsi de suite. On observe ce qui se produit dans le mental tandis qu’on regarde fixement le point de fixation.

On observe aussi les réactions de la cornée qui peut commencer à picoter à mesure qu’on garde les yeux ouverts sans cligner, donc sans lubrifier la surface de l’œil. Les picotements indiquent que l’exercice se déroule correctement. Tenir encore un peu puis, si des larmes coulent, on clôt gentiment les paupières et, sur les yeux clos, on les répartis en frottant les paupières avec la base des doigts, mais en douceur, sans faire de pression sur les globes oculaires, pour répartir le fluide sur toute la surface des yeux.


Puis, les yeux toujours clos, on recrée l’image mentale du point qu’on a fixé. Tandis qu’on pose les mains en coupe devant les yeux, faisant ainsi ce qu’on appelle du « palming ». On peut aussi observer ce qu’on voit derrière les paupières fermées, on essaie de voir du noir aussi intense que possible. Quand vous réussissez à avoir un noir d'encre de Chine, quand vous ouvrirez les yeux, vous aurez la surprise de voir tout avec une netteté extraordinaire. Comme si vous aviez des yeux tout neufs, tout rajeunis et rafraîchis ! Et vous saurez que Tratak est excellent pour la santé de vos yeux et pour votre acuité visuelle en général.


Comment pratiquer?


Il est préférable au début de choisir une pièce tranquille.

Dans un premier temps installez votre corps dans une posture confortable que vous pourrez tenir tout le temps de Tratak cela peut être sur un banc ou sur une chaise les pieds sont posés bien à plat sur le sol les mains sont déposées sur les cuisses paumes dirigées vers le haut.

La position correcte de la tête est importante elle doit se trouver en équilibre au sommet de la colonne vertébrale pour éliminer les tensions dans la musculature de la nuque et du cou.

Pour trouver cette position, basculez lentement la tête d’avant en arrière. Et trouvez la position idéale pour vous.


Fermez les yeux. Chassez de votre esprit soucis et préoccupations. En pensée, isolez-vous du reste du monde.

Pensez avec toute la lucidité dont vous êtes capable : « Je dispose de ce corps humain, réservoir de potentialités formidables. C’est une chance unique. Par le yoga mental, je vais les éveiller peu à peu, les contrôler et m’en servir. À chaque expiration mon corps se relaxe de plus en plus. J’abandonne chaque muscle à la pesanteur. Je relâche tout spécialement les paupières. Je suis calme, calme, calme. »


Ressentez intensément ce qui est exprimé.

Ressentez l’action de la pesanteur dans tous vos muscles, une sensation de lourdeur envahit votre corps. Mais votre lucidité doit rester entière.

Devenez le témoin muet de votre activité mentale consciente. Témoin silencieux, attentif quoiqu’indifférent au succès ou à l’échec.

Si vous avez choisi de tracer un rond noir sur une feuille; vous allez bientôt ouvrir les yeux vous verrez un carton blanc portant un cercle noir de 20 cm de diamètre l’objet est environ 1,50 m de vous.

L’exercice commence ouvrez les yeux posez le regard fixe sur l’objet, sans ciller. Les yeux peuvent être un peu plus grands ouverts que de coutume.

Attendez l’apparition des larmes, mais ne clignez pas des paupières lorsque les yeux picotent et s’embuent.

Maîtrisez le réflexe. Tenez bon ne fermez les yeux que lorsque les larmes coulent le long des joues.

Et alors les paupières closes étalez les larmes  avec le bout des doigts sans appuyer.

Puis posez les mains en conque sur le pourtour des yeux pour faire un « palming »

N’appuyez jamais avec les doigts sur les globes oculaires.

Accordez aux yeux un temps de repos égal en durée à celui de la fixation pendant ce repos, les yeux clos, évoquez l’image mentale de l’objet.

Essayez de le voir aussi clairement que si les yeux étaient ouverts.

Je vous propose de recommencer la fixation une seconde fois.


Bonne pratique à celles et ceux qui veulent essayer!








42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page