top of page
Rechercher

Qu’est-ce que le Yoga Nidra?


Voici un texte pour celles et ceux qui désirent avoir plus d'informations sur le Yoga Nidra.



En sanskrit, Yoga Nidra ou Nidra Yoga signifie « sommeil yogique » ou « sommeil induit par le yoga ». C’est le voyage de la conscience, depuis le monde extérieur vers le monde intérieur, du corps à l’esprit. 

Contrairement aux séances de Hatha Yoga , le Yoga Nidra se pratique habituellement allongé.e, immobile et les yeux fermés.

Souvent comparé à une profonde relaxation ou à la méditation, le Yoga Nidra nécessite d’être guidé, d’étape en étape, afin d’atteindre un état de conscience profond, entre éveil et sommeil.


Les origines du Yoga Nidra

Le Yoga Nidra trouve ses origines en Inde. Cette pratique très ancienne serait mentionnée dans les textes tantriques. On retrouve le Yoga Nidra dans les textes médiévaux de Hatha Yoga où il y est décrit comme un état de conscience pur.

Dans les années 50, Swami Satyananda Saraswati, maître yogi, développe et modernise la pratique du Yoga Nidra en Inde puis en Occident.


Yoga Nidra pour dormir?

Même si l’état que produit le Yoga Nidra se rapproche du sommeil, le but d’une séance de Yoga Nidra n’est pas de s’endormir. C’est plutôt les effets positifs sur votre corps et votre esprit qui vous aideront à améliorer la qualité de votre sommeil et à vous endormir plus facilement. 

La pratique du Yoga Nidra vous entraîne à vous relaxer et à faire le vide, en vous libérant des tensions corporelles et des pensées anxiogènes. 


Est-ce une relaxation ou une méditation?

Beaucoup voient le Yoga Nidra comme une technique de relaxation guidée et profonde. Le corps bascule progressivement dans un état situé entre la veille et le sommeil, libérant l’esprit de son enveloppe et procurant ainsi une sensation de bien-être. La position allongée contribue aussi à ce sentiment de détente et facilite le lâcher-prise.

La méditation et le Yoga Nidra sont des pratiques différentes. On retrouve cependant des points communs, notamment entre le Yoga Nidra et la méditation de pleine conscience ou la méditation guidée. 

Certains pratiquants considèrent le Yoga Nidra comme un exercice de préparation à la méditation et le conseillent aux débutants. C'est un moyen efficace de s’entraîner lorsque l’on peine à atteindre un état méditatif.


La posture

"La posture pour pratiquer le Yoga Nidra devrait être tellement confortable qu'elle nous permet d'oublier l’existence du corps physique pour être ainsi perçu comme une sorte d'enveloppe de l’esprit », Swami Satyananda Saraswati 2004.


En Yoga Nidra, le corps est préalablement préparé par des postures dans lesquelles on s'installe le temps de quelques respirations.

La posture du Yoga Nidra est Savasana, la posture du cadavre, dans laquelle on s'installe confortablement. Il est parfois nécessaire selon les tensions ou raideurs dans le corps d'ajuster la posture avec un bolster (traversin), un support sous la tête, une couverture, ...


L’ancrage 

Il s’agit de se connecter à son être profond et de s’ancrer dans l’espace physique. Être conscient que vous allez débuter une séance de Yoga Nidra, ici et maintenant.

Conscience de la respiration

Prendre le temps de s’installer dans son être profond grâce à la respiration qui devient de plus en plus fluide, calme et régulière. S’installer dans une posture d’observateur de notre respiration: sentir le souffle circuler dans le corps.


L’élément clé du Yoga Nidra: Sankalpa 

Sankalpa est défini de différentes manières : intention sincère, prière du cœur ou encore résolution. Bien plus qu’un objectif ou un désir, Sankalpa est une aspiration spirituelle, une volonté profonde énoncée plusieurs fois en début de séance et présente à l’esprit durant son déroulement. On dit de Sankalpa que c’est « une graine plantée dans les profondeurs de la conscience ». C’est une affirmation, courte, positive et facile à comprendre. 


La rotation de la conscience

C’est le voyage de la conscience à travers le corps. Le but étant d’observer les sensations ressenties dans chaque partie de son corps. Cette étape s’apparente à un scan corporel. 


Paires d’opposés

Il s’agit d’observer des sensations ou émotions opposées (comme le chaud et le froid, la joie et la tristesse ou encore la lourdeur et la légèreté), prendre conscience de la dualité présente dans notre corps et notre esprit et réconcilier les opposés qui y cohabitent. 


Concentration et méditation:

La phase de concentration mène à des observations encore très liées à la dimension physique , énergétique et mentale de l’Être.

La phase de méditation correspond plus à une entrée impersonnelle, à une dissolution, à un lâcher-prise et un abandon.

L’ensemble est vécu comme une continuité, un saut dans le vide.


Formulation du Sankalpa

Répétition trois fois du Sankalpa, reprendre la même résolution que celle formulée en début de séance.


La sortie 

La phase de sortie permet de terminer la séance avant de reprendre les activités habituelles. Plusieurs minutes peuvent être nécessaires pour une transition en douceur. Revenir de manière consciente à sa respiration, dans son corps et dans l’espace où l’on est installé. Remettre du mouvement dans le corps, prendre le temps de s’étirer.


Finalisation

Les élèves et le professeur prennent conscience des bienfaits récoltés durant la séance de Yoga Nidra. Dans un état de relaxation profonde, ils témoignent ensemble de leur gratitude en clôturant la séance par une méditation silencieuse et le chant du Bija Mantra « OM ».

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page